A quoi sert le conseil municipal de Chelles, M. Rabaste ?

A quoi sert le conseil municipal ? Est-ce une simple chambre d’enregistrement, voire une assemblée consultative ? C’est, semble-t-il, l’avis de M. le Maire de Chelles, en dépit de la Loi qui est pourtant claire : si le Maire dispose de pouvoirs, c’est le Conseil municipal qui a autorité pour gérer par délibération, les affaires de la commune.

[…]

Invalidation de l’intégration au Grand Paris : il faut se tourner vers la population !

La préfecture de Seine-et-Marne vient de confirmer que le vœu adopté lors du conseil municipal de Chelles le 4 novembre 2014, marquant le souhait de la ville de Chelles de rejoindre la métropole du grand Paris, a été invalidé par l’administration préfectorale. Chelles-Citoyenne et le Front de gauche n’ont jamais caché leur refus, tant de En savoir plus surInvalidation de l’intégration au Grand Paris : il faut se tourner vers la population ![…]

Le 13 novembre : un Grand débat sur le Grand Paris !

Lors du conseil municipal du 4 novembre 2014, Brice Rabaste, maire de Chelles et sa majorité UMP/UDI ont fait le choix (voir la délibération) que notre collectivité rejoigne la métropole du Grand Paris : une décision grave, extrêmement engageante, et prise dans la précipitation, sans aucune information ni consultation de la population chelloise. Or le Front de gauche et ses élu-e-s avaient proposé dès la rentrée de septembre, la tenue d’un référendum local sur ce sujet. […]

Intervention de Frank Mouly sur le Grand Paris

L’intervention de Frank Mouly au nom du groupe Front de gauche à propos de la décision du Maire de Chelles, d’intégrer Chelles à la métropole du Grand-Paris : « Une remarque préalable, Monsieur le Maire, puisque vous faites appel à notre esprit républicain en respectant le cadre législatif qui nous est imposé. Être républicain, ce n’est En savoir plus surIntervention de Frank Mouly sur le Grand Paris[…]

Chelles noyée dans une interco de 340.000 habitants

La préfecture de région vient de présenter la nouvelle carte de l’intercommunalité soumise à une pseudo concertation. Pseudo concertation car la Loi prévoit déjà que les intercommunalités jouxtant les métropoles telles que définies par la « Maptam » devront faire au moins 200.000 habitants. Il n’y aura que des discussions à la marge donc. Le schéma dévoilé En savoir plus surChelles noyée dans une interco de 340.000 habitants[…]