Les 100 jours d’Emile Fouchard : entre Pierre Laval et l’Extrême-droite

Contexte Sous ses diverses formes, l’extrême-droite est très présente sur le sol national dans l’Entre-deux-guerres, son opposition à la République se traduit de manière frappante lors de la manifestation nationaliste du 6 février 1934. Le 9, le Parti communiste et la CGT-Unitaire organise une première manifestation d’opposition à l’extrême-droite. Le 12, le Parti socialiste et En savoir plus surLes 100 jours d’Emile Fouchard : entre Pierre Laval et l’Extrême-droite[…]

Histoire de Chelles

Il n’est pas ici question d’écrire un résumé des découvertes préhistoriques ou de l’histoire multiséculaire de Chelles. De nombreux archéologues et historiens, professionnels ou amateurs éclairés, s’y sont penchés. Parfois, dans la presse, resurgit un passé lointain à l’occasion d’une découverte exceptionnelle. L’une des dernières en date est celle du quai gaulois de la rue En savoir plus surHistoire de Chelles[…]

Municipales 2014, l’Humain d’abord !

Depuis 1995, la politique menée à Chelles a permis des avancées importantes pour les chelloises et les chellois. Des services publics utiles à tous ont été mis en œuvre et de nombreux équipements ont été construits dans nos quartiers pour accompagner nos enfants, nos jeunes comme nos seniors, pour qu’il soit plus facile de se loger, de se déplacer, d’accéder à la culture, bref pour qu’il soit possible de vivre bien à Chelles pour chacun d’entre nous.

[…]

Chelles dit non au F-Haine

Lundi soir, le principal parti d’extrême droite organisait un meeting, avec la participation de l’un de ses étoiles montantes, Florian Philippot, au Centre culturel de Chelles. Malgré la mobilisation des affidés du FN, la population chelloise n’était pas au rendez-vous. Suivant les sources, entre 40 et 50 personnes assistaient à la rencontre. Certaines étaient d’ailleurs domiciliées dans des communes fort éloignées. […]

Avec vous, un large rassemblement pour un projet de gauche

Déclaration de l’assemblée générale des communistes de la section de Chelles, Vaires, Brou et Courtry

Dans 6 mois auront lieu les élections municipales. Elles suscitent de grandes interrogations à gauche. Comment pourrait-il en être autrement alors que la politique gouvernementale engendre la déception, voire la colère. Car, à ce jour, le bilan gouvernemental est marqué par la soumission aux milieux financiers.

En fait le gouvernement a renoncé au changement et a adopté l’injonction libérale du Medef et de la finance : la baisse du coût du travail et des dépenses publiques sont ses objectifs prioritaires. Alors qu’il faudrait s’attaquer au coût du capital, à la fraude et à l’optimisation fiscales des grandes entreprises qui coûtent des dizaines de milliards à l’Etat, pour relancer l’investissement créateur d’emplois, augmenter le pouvoir d’achat et développer les services publics. […]