Chelles au régime sec

Le budget de la Nation est cours d’adoption au Parlement. Dans la continuité des précédents, le gouvernement Macron/Philippe poursuit la volonté de mettre les collectivités au pain sec, prévoyant une baisse des dotations de 13 milliards d’euros sur le quinquennat. Un budget qui prend d’une main 5 euros sur les APL pour les plus fragiles En savoir plus surChelles au régime sec[…]

751 millions : l’État doit payer sa dette aux Seine-et-Marnais !

Depuis 2004, l’État oblige les départements à financer une part toujours croissante des allocations individuelles de solidarité1 qui étaient auparavant de sa stricte responsabilité. Ces dépenses sont indispensables pour les personnes les plus fragiles et pourtant l’État en rembourse moins de 50 % au département. Résultat, la dette cumulée par l’État dépasse les 751 millions d’euros, En savoir plus sur751 millions : l’État doit payer sa dette aux Seine-et-Marnais ![…]

Informer la population du hara kiri budgétaire

Ci-dessous, la déclaration des élus Front de gauche de Chelles-Citoyenne à l’occasion du vote du budget 2015. Depuis longtemps déjà les élus communistes et Front de gauche ont dénoncé la baisse régulière et continue des ressources des collectivités compte tenu des responsabilités toujours plus importantes qui leur ont été transférées et qu’elles assument au service En savoir plus surInformer la population du hara kiri budgétaire[…]

Budget 2015 à Chelles : la double peine

Intervention de Frank Mouly lors du débat d’orientation budgétaire au conseil municipal de Chelles le 17 novembre 2014.

Madame, Monsieur,
Je veux d’abord faire observer qu’il est surprenant que nous ayons eu besoin des services d’une agence d’audit financier pour découvrir que les dotations aux collectivités allaient baisser. Il suffit d’ouvrir le journal pour le savoir. Même quelqu’un d’aussi peu doué pour la comptabilité publique que moi a fait des évaluations sensiblement équivalentes à celles qui viennent de nous être annoncées par le cabinet d’audit.

[…]