Municipales 2014, l’Humain d’abord !

Share Button

Depuis 1995, la politique menée à Chelles a permis des avancées importantes pour les chelloises et les chellois. Des services publics utiles à tous ont été mis en œuvre et de nombreux équipements ont été construits dans nos quartiers pour accompagner nos enfants, nos jeunes comme nos seniors, pour qu’il soit plus facile de se loger, de se déplacer, d’accéder à la culture, bref pour qu’il soit possible de vivre bien à Chelles pour chacun d’entre nous.

C’est bien sûr le bilan d’une équipe, mais les élus communistes et Front de gauche ont contribué de façon décisive à nombre de ces réalisations, notamment le choix de la stabilité des impôts locaux qui sont par nature injustes.

Cette politique ambitieuse doit être poursuivie. La crise que nous traversons, si dure pour beaucoup de familles, nécessite même qu’elle soit développée, amplifiée pour que notre municipalité soit un bouclier contre les politiques austéritaires nationales et européennes.

 

Car pour les élus communistes et Front de gauche, c’est clair, nombre de décisions prises par le gouvernement mettent en cause le développement de la qualité de vie à Chelles, à ce que l’on puisse continuer de bien vivre à Chelles, à commencer par ceux qui ont des revenus modestes.

En n’affrontant pas la finance comme il l’avait promis, François Hollande et le gouvernement sont à l’origine d’une terrible désillusion, d’une grande colère qui pourrait conduire nombre d’électeurs à s’abstenir. En faisant payer les ménages moyens et modestes plutôt que les grandes entreprises du CAC 40, en réduisant le budget des collectivités au lieu de taxer les revenus de la spéculation, la politique menée par cette majorité s’inscrit dans la continuité de celle de Sarkozy. Quel gâchis !

En 2014 auront lieu des élections municipales. Parce nous voulons un nouvel élan pour des politiques qui placent l’humain au cœur, le Front de gauche met en débat des propositions pour notre ville. Nous voulons les construire avec toutes les chelloises et les chellois qui le souhaitent. Ensemble, exigeons un changement de cap pour le pays et construisons un nouvel avenir pour Chelles, à gauche.

front_de_gauchePour le Front de gauche Marne et Chantereine

Frank Mouly

Maxime Laisney

Vue tract A5

[button color=dark-gray url=http://www.chelles.org/wp-content/uploads/2013/11/201310-maquette_tract-web.pdf]Télécharger le tract[/button]

 

En débat, du neuf : les propositions du Front de gauche

1. Redonner maintenant du pouvoir d’achat

> Pas d’augmentation des impôts sur le prochain mandat à Chelles ;

> Mise à l’étude de la gratuité des transports publics à l’échelle intercommunale ;

> S’engager pour une gestion publique de la distribution de l’eau  et rendre gratuits les premiers m3 d’eau vitaux pour chaque foyer.

2. Engager la transition écologique, vite !

Favoriser la reconversion de nos espaces agricoles vers une agriculture biologique maraîchère de proximité alimentant les marchés, les écoles, les Amap…
> Préserver et développer le site du triage SNCF et inciter les entreprises (notamment les supermarchés) à s’approvisionner par le rail.

3. L’épanouissement de chacun au cœur du projet

> Poursuivre l’effort de construction de crèches collectives et publiques ;

> Obtenir la création d’un nouveau
collège
, indispensable à Chelles ;

> Achever la reconquête du Fort de Chelles en en faisant un pôle de la vie culturelle et sportive.

4. Oui à la santé et à la sécurité pour tous

> Réaliser un centre de santé respectant les tarifs conventionnés (sans dépassement d’honoraires) et agir pour la construction d’un Centre Hospitalier Universitaire dans le nord-ouest de la Seine-et-Marne ;

> Exiger des moyens supplémentaires pour une police nationale de proximité et le développement de la prévention.

5. Pouvoir vivre à Chelles, si je veux

> Préserver et rénover l’habitat social (notamment les cités cheminotes) et poursuivre l’effort de construction de logements publics de qualité accessibles à tous et tout particulièrement aux jeunes : 30 % à l’horizon 2030 ;

> Geler les loyers de l’Office HLM intercommunal ;

> Lutter contre la spéculation immobilière (notamment celle qui pourrait découler de la nouvelle gare du Grand Paris) qui rend les loyers trop chers et interdire les expulsions locatives sans relogement.

6. Chelles réunie, fière de sa jeunesse et de sa diversité

> Réalisation d’un complexe de salles des fêtes répondant aux besoins des familles et des associations ;

> S’engager pour des coopérations et des jumelages culturels avec l’autre rive de la Méditerranée, valorisant notamment la diversité de ses cultures et la francophonie.

7. Donner son avis, participer ça compte !

> Consultation systématique de la population par référendum sur les questions essentielles ;

> Un audit citoyen des dépenses et recettes communales pour plus de transparence et une meilleure allocation des ressources financières de la commune ;

> Développer et favoriser les initiatives de l’économie sociale et solidaire, la participation citoyenne et les formes coopératives, par exemple en encourageant la mise en place d’un FabLab.

 

Débattons ensemble, prenez le pouvoir 

Les propositions que nous faisons ne sont pas à prendre ou à laisser. Elles ne sont pas exhaustives. Débattons-en, donnons de la force à vos idées et construisons ensemble le projet dont Chelles à besoin. Retrouvons-nous lors du Rendez-vous citoyen du samedi 30 novembre salle Albert Caillou, à 20h00 ou dans les rencontres publiques qui se tiendront dans votre quartier (voir c-dessous). 

 

Réunions de quartier

> Samedi 9 novembre à 14h – Salle Hiser (Piscine) – Quartier Noue-Brossard / Ouest

> Vendredi 15 novembre à 20h – Salle Delambre aux Coudreaux (rue Delambre)

> Samedi 16 novembre à 14h – Salle de la rue de l’Illette – Chelles centre / Gambetta

> Jeudi 21 novembre à 20h – Salle de la rue Jean Moulin à Grande-Prairie

> Vendredi 22 novembre de 15h à 19h – Rencontre à la gare de Chelles

 

Rencontre citoyenne pour Chelles

> Samedi 30 novembre à 20h – Salle Albert Caillou (21 avenue A. Caillou)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *