Incertitudes sur Grand Paris Express

Share Button

Depuis plusieurs semaines, des incertitudes se font jour sur les travaux liés au Grand Paris Express et notamment sur la ligne 16 qui doit desservir notre ville. Elle serait sur le point d’être reportée alors que les travaux sont bien engagés, travaux qui génèrent des nuisances importantes autour de la gare. Sur la feuille de route initiale, la ligne 16 devait être livrée pour 2022-2023 quand l’ensemble du projet devrait être achevé pour 2030. Un tel report serait encore un mauvais signe pour le droit à la mobilité. Dans un contexte où tout est fait pour décrédibiliser l’action publique, une telle décision constituerait un gâchis supplémentaire parfaitement scandaleux.

Ce retard se conjugue avec la politique anti sociale et anti service-public menée par Valérie Pécresse à la tête de la Région avec notamment la hausse des tarifs du Pass Navigo ou encore la non prise en compte des pics de pollution par la mise en œuvre de la gratuité des transports durant ces périodes. Voilà qui a de quoi surprendre dans un contexte de pollution galopante. Pour les familles, exercer son droit à la mobilité pèse toujours plus dans le budget avec à la clé une qualité de service toujours moindre. Pour les usagers, le matin et le soir c’est encore et toujours la galère tant il est vrai que la ponctualité n’est pas la première qualité de la ligne P et de la ligne RER E.

Développer le service public des transports en commun, alors que la COP 23 vient de se déroulé et l’urgence climatique réaffirmée, est pourtant plus que jamais d’actualité.

Il est urgent de mettre les moyens, y compris financier au lieu de faire des cadeaux aux plus fortunés, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, préserver l’environnement et la santé des franciliennes et des franciliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *