Chelles dit non au F-Haine

Lundi soir, le principal parti d’extrême droite organisait un meeting, avec la participation de l’un de ses étoiles montantes, Florian Philippot, au Centre culturel de Chelles. Malgré la mobilisation des affidés du FN, la population chelloise n’était pas au rendez-vous. Suivant les sources, entre 40 et 50 personnes assistaient à la rencontre. Certaines étaient d’ailleurs domiciliées dans des communes fort éloignées. […]

Demande de rectificatif au journal Le Parisien

Dans son édition de ce jour, Le Parisien a publié l’article ci-contre pour relater le rassemblement sur lequel nous reviendrons dans un prochain billet et auquel notre groupe, avec d’autres organisations, avait appelé. Nous avons transmis ce jour à la rédaction la demande de rectification ci-dessous : Nous tenons à remercier le Parisien de s’être En savoir plus surDemande de rectificatif au journal Le Parisien[…]

Avec vous, un large rassemblement pour un projet de gauche

Déclaration de l’assemblée générale des communistes de la section de Chelles, Vaires, Brou et Courtry

Dans 6 mois auront lieu les élections municipales. Elles suscitent de grandes interrogations à gauche. Comment pourrait-il en être autrement alors que la politique gouvernementale engendre la déception, voire la colère. Car, à ce jour, le bilan gouvernemental est marqué par la soumission aux milieux financiers.

En fait le gouvernement a renoncé au changement et a adopté l’injonction libérale du Medef et de la finance : la baisse du coût du travail et des dépenses publiques sont ses objectifs prioritaires. Alors qu’il faudrait s’attaquer au coût du capital, à la fraude et à l’optimisation fiscales des grandes entreprises qui coûtent des dizaines de milliards à l’Etat, pour relancer l’investissement créateur d’emplois, augmenter le pouvoir d’achat et développer les services publics. […]

Au conseil municipal du 8 février 2013

Pour une intercommunalité librement consentie

Le conseil municipal du 8 février a été amené à prononcer un avis sur le schéma départemental de l’intercommunalité. Ce schéma prévoit entre autre, le rattachement de Villeparisis à la communauté d’agglomération de Marne-et-Chantereine. Compte tenu de l’avis négatif rendu par la ville de Villeparisis et du principe de libre-adhésion, Jean-Marc Ferrand a justifié le vote négatif du groupe communiste.

Intervention de Jean-Marc Ferrand, vice-président de la communauté d’agglomération.

« Merci, Monsieur le Maire. Mes chers collègues, bonsoir. Puisque nous sommes amenés à prononcer un avis, je vais vous faire part de l’avis du groupe communiste Front de Gauche. D’abord, je voudrais souligner à propos de la note qui nous est soumise, son flou et sa dimension baroque.

[…]