Avec vous, un large rassemblement pour un projet de gauche

Share Button

Déclaration de l’assemblée générale des communistes de la section de Chelles, Vaires, Brou et Courtry

Dans 6 mois auront lieu les élections municipales. Elles suscitent de grandes interrogations à gauche. Comment pourrait-il en être autrement alors que la politique gouvernementale engendre la déception, voire la colère. Car, à ce jour, le bilan gouvernemental est marqué par la soumission aux milieux financiers.

En fait le gouvernement a renoncé au changement et a adopté l’injonction libérale du Medef et de la finance : la baisse du coût du travail et des dépenses publiques sont ses objectifs prioritaires. Alors qu’il faudrait s’attaquer au coût du capital, à la fraude et à l’optimisation fiscales des grandes entreprises qui coûtent des dizaines de milliards à l’Etat, pour relancer l’investissement créateur d’emplois, augmenter le pouvoir d’achat et développer les services publics.

A l’évidence, cette politique engendre de grands dangers. Elle engendre la résignation et l’abstention dans les milieux populaires. Elle est source, à gauche, de confrontations qui pourraient conduire à la division. Et elle aiguise les appétits revanchards de la droite radicalisée et de l’extrême droite qui rêvent de faire des municipales la première marche pour la reconquête du pouvoir. Et malheureusement, depuis un an, les élections partielles donnent du crédit à cette perspective.

Dans cette situation, les communistes entendent tout faire pour contrecarrer ce danger extrême pour nos communes et notre pays, comme ils entendent tout faire pour réorienter à gauche la politique gouvernementale. C’est pourquoi, ils se prononcent pour la construction, avec les citoyens, d’un projet partagé avec l’objectif d’aboutir à la constitution de listes communes de la gauche et des écologistes dans les 4 villes de notre communauté d’agglomération : Chelles, Vaires, Courtry et Brou. Des listes ouvertes à la participation citoyenne ; qui respectent l’identité et l’autonomie responsable de chaque composante ; qui fait de la diversité une richesse.

Un projet et un rassemblement pour impulser une politique de gauche au plan local et promouvoir une gestion et des projets conformes aux intérêts des habitants de Marne-et-Chantereine.

Une gestion sociale et solidaire, qui refuse l’austérité et apporte du mieux vivre aux habitants. Des projets qui s’inscrivent dans les grandes exigences de notre temps : développement durable et démocratie participative pour redonner du pouvoir aux citoyens. Des projets où l’humain prend résolument le pas sur les exigences des marchés financiers, qui voudraient faire des collectivités locales des rouages de la privatisation et de la marchandisation des services publics.

Parmi ces projets, nous mettons en débat les propositions suivantes :

  • la préservation des communes comme lieux privilégiés de la démocratie participative, de la décision locale et du contrôle des élus par la population ; l’intercommunalité et la coopération librement consenties ; la consultation de la population avant toute extension territoriale et toute modification des compétences déléguées à des structures supra-communales ;
  • la démocratie citoyenne comme moyen pour réfléchir, décider et surmonter les obstacles ensemble ;
  • la promotion et le développement des services publics accessibles à tous sans augmentation de l’imposition locale (à ce titre, nous souhaitons que la gratuité des transports soit mise à l’étude sur notre agglomération, qui pourrait ainsi rejoindre les dizaines d’agglomérations où elle existe déjà) ;
  • la maîtrise communale des effets urbains induits par l’implantation prévue d’une gare du Grand Paris Express ;
  • une conception renouvelée de l’urbanisme qui fasse cohabiter sur un même territoire l’emploi et le domicile, afin de réduire les déplacements qui ruinent la vie quotidienne et sont une des causes du réchauffement climatique ;
  • une politique du logement équilibrée sur l’ensemble du territoire, qui réponde aux besoins des populations, préserve et réhabilite le patrimoine social, notamment les cités cheminotes.
  • une politique de santé publique qui réponde aux besoins des populations de nos communes et du Nord-Ouest Seine-et-Marnais, notamment par l’implantation de centres de santé et la construction d’un CHU sur notre territoire ;
  • la préservation et le développement du site SNCF pour en faire, en liaison avec le canal, un site intermodal pour favoriser des modes de transports et de livraisons écologiques ;
  • le maintien d’un collège à Brou et la construction d’un collège à Chelles sud afin de faire face à la démographie scolaire dans les années à venir ;
  • la réintroduction sur notre territoire d’une agriculture biologique de proximité, qui pourrait alimenter la restauration collective locale, les AMAP et les marchés ;
  • l’interdiction définitive des forages d’exploration, prélude à l’exploitation du gaz de schiste, et le développement de sources énergétiques plus propres dans l’ensemble de notre département.

Cette liste n’est pas exhaustive – l’école, la petite enfance, les seniors, la culture… méritent également des projets innovants – et chacune de ces propositions nécessite d’être traduite concrètement dans chaque commune.

Pour en débattre, le Pcf et le Front de gauche organisent en octobre et en novembre des assemblées citoyennes dans chacune de nos communes. Nous vous invitons à y participer nombreux pour contribuer à l’élaboration d’un projet local de la gauche et des écologistes et pour construire ensemble la meilleure stratégie pour le faire triompher dans chaque ville, en fonction des situations électorales, des bilans des élus sortants et des enjeux locaux.

Retrouvons-nous, jeudi 17 octobre 2013 à 20h30
Salles conviviales de la rue du Tir à Chelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *