A quoi servent les élus Front national de Chelles ?

Share Button

Au Conseil municipal, les élus Front national sont absents. Parfois au propre, le plus souvent au figuré. Ils votent à peu près tout, acquiescent sagement à tout ce que la majorité municipale propose et ne soufflent mot. Ils ne s’opposent ni ne proposent. La vie quotidienne des chellois semble leur être étrangère. On ne pourra donc pas dire qu’ils parlent à tort ou à travers. Les discours de haine et d’exclusion, ils les réservent à leurs tracts. Ils attendent la prochaine échéance électorale. Portés au gré des sondages et des opportunités, ils se présentent ici ou là, à l’image de cette conseillère municipal chelloise, à qui son autre mandat de conseillère régionale ne suffit pas, et qui se présente dans la 7ème circonscription, loin de Chelles et de notre intercommunalité.

A l’inverse, nous nous efforçons jour après jour et à chaque conseil municipal, de porter la voix de tous ceux qui nous ont fait confiance, en soutenant les valeurs portées au travers de la construction du collectif « Chelles citoyenne » et de son programme pour notre ville : cette feuille de route, qui reste d’actualité pour répondre aux besoins des populations, nous allons la faire évoluer avec vous, à partir de vos préoccupations. Le rassemblement citoyen que nous avons construit depuis 2013 reste d’une grande utilité pour l’avenir de notre ville.

Nous avons ainsi été les seuls à nous opposer à la décision de la municipalité d’imposer le paiement préalable des inscriptions en centre de loisirs, au lieu de le faire lorsque la prestation était rendue comme c’était le cas auparavant. Ce changement de calendrier n’est pas sans incidence sur les familles, et notamment les plus fragilisées qui pouvaient obtenir des facilités de paiement avec le trésor public. Avec ce dispositif, ce seront plus d’enfants dans les rues, loin du rôle d’accompagnement éducatif et social que la municipalité devrait assurer. Certains prétendent défendre « la » famille, nous préférons plutôt défendre « les » familles.

Les élus Front de gauche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *